top of page

Je ne suis pas la vieille fille au chat !


Comment éviter le SINGLE shaming pendant les fêtes de Noël 🎄?



Les fêtes de Noël sont censées être un moment pour célébrer avec ceux que l'on aime, mais pour certaines personnes, cela peut être un moment stressant. Si vous êtes célibataire, vous pourriez vous sentir isolé ou mal à l'aise lorsque vous êtes entouré de couples heureux. Vous pourriez même vous sentir jugé par votre famille et vos amis pour être seul.


Cependant, est important de se rappeler que le célibat n'est pas quelque chose dont il faut avoir honte. Tout le monde mérite d'être aimé et respecté, que l'on soit en couple ou célibataire. Si vous vous sentez jugé ou mal à l'aise, essayez de vous concentrer sur les aspects positifs de votre vie. Peut-être que vous avez une carrière réussie, des amis merveilleux ou des projets passionnants qui vous tiennent occupé.

Il est également important de ne pas se comparer aux autres. Tout le monde a son propre chemin dans la vie, et le fait d'être célibataire ne signifie pas que vous êtes en retard ou que vous avez raté quelque chose. Soyez fier de qui vous êtes et de ce que vous avez accompli jusqu'à présent.


Enfin, n'oubliez pas que vous n'êtes pas seul. Il y a des millions de personnes dans le monde qui sont célibataires, et beaucoup d'entre elles apprécient le temps qu'elles passent seules. Trouvez des moyens de vous amuser pendant les fêtes, que ce soit en explorant de nouveaux passe-temps, en voyageant ou en passant du temps avec des amis et de la famille.



Rappelez-vous que votre bonheur ne dépend pas de votre statut relationnel. Profitez des fêtes de Noël et vivez pleinement votre vie, peu importe où vous en êtes.




Single shaming » : pourquoi juge-t-on encore les célibataires

De plus en plus de célibataires rencontrent une pression quant à leur statut conjugal et cela peut avoir des conséquences sur leur santé mentale. C'est ce que l'on appelle le « single shaming ». Décryptage. En 2021, 36 % des femmes et 42 % d'hommes étaient célibataire selon une étude de l'Ined et de l'Insee.


Cependant, malgré une hausse de la proportion de célibataires dans la société, le single shaming persiste. Les personnes célibataires peuvent être victimes de commentaires désobligeants et de stigmatisation de la part de leur entourage ou de la société en général. Cette pression sociale peut conduire les célibataires à ressentir de la honte ou de la culpabilité quant à leur statut conjugal et à se sentir exclus ou incompris.


Le single shaming peut également avoir des conséquences sur la santé mentale des personnes célibataires. Les chercheurs ont constaté que les personnes célibataires étaient plus susceptibles de souffrir de dépression et de solitude que les personnes en couple. En effet, le célibat peut être vécu comme une source de stress et de solitude, en particulier pour les personnes qui ont des difficultés à nouer des relations sociales ou qui ont subi des ruptures douloureuses.


Il est donc important de sensibiliser la société au single shaming et de lutter contre les stéréotypes négatifs associés aux personnes célibataires. Les célibataires ont le droit de vivre leur vie comme ils l'entendent, sans subir de pression ou de jugement de la part des autres. Il est temps de briser les stéréotypes et de reconnaître la richesse et la diversité des modes de vie.




20 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
bottom of page